skier

COMMENT BIEN CHOISIR SON SNOWBOARD ?

 

 

1. Bien définir votre niveau et votre style de pratique 

Pour choisir une board parfaitement adaptée à votre pratique, il est essentiel de définir quel est votre style de ride, en gros qu’est-ce que vous faites principalement lorsque vous êtes sur votre board. On peut définir 3 catégories de pratique :

- Le freestyle : vous passez la majeure partie de votre temps dans un snowpark. Vous aimez jumper, prendre les rails, faire des tricks sur la piste. Bref, votre kiff c’est avant tout les tricks
- Le freeride : vous passez votre temps à chercher la meilleure ligne en dehors des pistes. Pour vous une journée de carving sur piste, c’est une journée ratée. Vous préférez rider en grande courbes dans la neige fraiche, prendre un max de vitesse et faire des gros slashs sur les congères. 
- Le all mountain : votre terrain de jeu, la montagne dans son intégralité.  Vous aimez cruiser sur la piste, jumper les petites tables dans le park, vous aventurer dans la forêt, tracer dans un couloir. Ce que vous recherchez, c’est la polyvalence absolue.

Rossignol Snowboards propose des planches dans chaque catégorie, adaptées à tous les niveaux, il suffit de choisir.


 

2. Choisir le shape (la forme) de votre board

Le shape de la planche est constitué de la forme de la planche, des spatules et de son flex. Le shape conditionne les performances de la planche selon la pratique que vous en faites.

Twintip ou directionnelle ? Telle est la question.
Une planche Twin Tip est symétrique en terme de forme, de flex, de cambre et de relevé de spatules. Les inserts de fixations sont centrés sur la planche. Ce type de shape favorise le ride freestyle, facilite le ride en switch et confère un facilité de conduite. Une planche Twin Tip est l’arme idéale pour le park et les tricks sur la piste.
Une planche directionnelle est asymétrique. L’avant (nose) et l’arrière (tail) sont différenciés, la planche a donc un sens de ride. En générale la spatule avant est plus longue et progressive.  Les inserts sont décalés vers l’arrière de la planche. Ce type de planche favorise le ride tout terrain et la vitesse. 


 

snowboard

3. Choisir le flex (rigidité) de votre board

Tout d’abord, comprendre l’échelle de flex ! En gros le Flex de la planche est compris entre 5 et 9

Un flex proche de 5 correspond à une planche souple, à l’inverse un flex de 9 correspond à une planche rigide.
Une planche souple (flex proche de 5) favorisera sa maniabilité, et donc votre capacité à jouer avec. Les planches souples sont donc conçues pour la pratique du freestyle, et pour les riders qui ne souhaitent pas trop se fatiguer. Une planche souple pardonne les erreurs !
A l’inverse, une planche rigide (proche de 9) favorise la performance à haute vitesse, en gros la tenue de route. Elle sera donc plus adaptée à la pratique du freeride, et aux riders qui aiment la vitesse et la précision.
Si vous ne savez pas où vous situer, optez pour un flex assez neutre (7) qui vous donnera un max de polyvalence.

Exemple de planche souple : Rossignol Retox AmpTek
Exemple de planche rigide : Rossignol XV MagTek
Exemple de planche polyvalente : Rossignol Taipan AmpTek


4. Déterminer la taille de votre board

Il est important de bien choisir votre board en fonction de votre taille et de votre poids. Pour cela, veuillez-vous référer au guide des tailles.



 

chargement