ISOLER LE SUJET (4/5)

Par Sofia Sjöberg


L'isolation du sujet, ce qu'on appelait vignette avant l'ère numérique, mais je vais utiliser le mot isoler parce que c'est plus compréhensible. Une fois qu'on le sait, ça paraît évident : isoler le sujet est primordial pour prendre une bonne photo.

Essayez de trouver un fond simple, quel qu'il soit, le principal étant qu'il soit d'une couleur unie sur une grande portion où vous placerez votre sujet. .

Pour les photos lifestyle, c'est assez simple. Il suffit de demander au modèle de marcher d'un point à l'autre, comme je le fais dans les photos 5 et 6. Comme vous le voyez sur les photos, je me fonds dans le décor. C'est partiellement dû au fait que je ne porte que du noir – ça ne rend jamais bien sauf pour la silhouette, alors faites en sorte que le skieur ne porte pas de noir (un simple bonnet de couleur vive peut aider) – mais aussi que je marche dans une partie de la photo assez encombrée avec des maisons et une route en fond.

Comme vous le constatez sur la photo 6, on me repère plus facilement, ce qui donne une meilleure photo. Cela aurait été encore mieux si j'avais été davantage à gauche et plus éloignée, puisque j'aurais été complètement isolée devant le lac. L'objectif est d'aider le regard à trouver l'élément intéressant de la photo. Plus une personne se détache du fond, plus il est facile pour l'observateur de comprendre ce qu'il regarde et ce qui fait l'intérêt du cliché.


Portrait

Photo 5: Canon 70-200 mm at 110 mm

Portrait

Photo 6: Canon 70-200 mm at 70 mm shot


Cela semble peut-être facile, mais c'est un peu plus difficile dans la photo d'action, surtout si vous photographiez un saut. D'une part, parce qu'on ne sait jamais exactement à quelle hauteur le skieur va sauter et d'autre part, parce que chaque skieur a un pop qui lui est propre et que les tricks ne suivent pas tous la même courbe. Essayer de synchroniser le passage du skieur à un endroit précis de la montagne peut nécessiter plusieurs tentatives et comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, il est plus facile de photographier le skieur dans le ciel. Un autre conseil serait de photographier le saut de l'angle le plus large possible. Associer ces deux règles peut être difficile, comme sur les photos 7 et 8, où le saut semble plus petit lorsque Jacob est isolé contre le ciel par rapport à l'autre.

 

Portrait

Photo 7: Canon 24-70 mm at 70 mm shot

Portrait

Photo 8: Canon 24-70 mm at 40 mm shot

Portrait

Photo 9: Canon 70-200 mm at 150 mm shot

Portrait

Photo 10: Canon 70-200 mm at 100 mm shot

chargement