Band of heroes Rossignol


  
  

Après avoir célébré sa passion de la course dans l'aire d’arrivée de Bellevarde, à Val d'Isère, la saga Band of Heroes prend un nouveau départ à Kitzbühel.


Cette fois, c’est pour encourager sa nouvelle génération de héros que notre fameuse bande s’est réunie, partageant la frénésie de la compétition dans une joyeuse course improvisée au sommet de la plus célèbre piste de la planète, la Streif de Kitzbühel.


Et pour que la fête soit plus belle, la bande de héros s’élargit avec des champions de tous horizons, qu’ils soient biathlètes, fondeurs ou skieurs handisport ou freestylers.

Entre eux, il n’est plus question d’âge, de niveau ou de médailles, mais de rêves, d’envies et d’espoirs.


Entre eux, il y a toujours cette joie indicible de partager les émotions et l'excitation ressentie dans le portillon de départ, ce frisson de la vitesse, cette plénitude dans la glisse, cette flamme dans l’effort et l'incandescence dans la victoire.


C’est pour nos héros et avec nos héros que nous développons dans un souci constant de performance et d’innovation, le meilleur matériel possible, afin de leur donner les moyens d’accomplir leurs rêves, de transmettre et partager leur passion et de vivre en grand leurs émotions.

 


  


  

Rossignol band of heroes


  

TECHNOLOGIE LCT


Issue de la technologie DLC (DYNAMIC LINE CONTROL), utilisée par les Athlètes de Coupe du Monde, la technologie LCT délivre de la puissance et de l’énergie en toutes circonstances et dans toutes les conditions. Avec son rail central intégré sur toute la longueur du ski, la construction LCT élimine une partie de la contre-flexion du ski pour assurer une parfaite stabilité et un contrôle dynamique de la ligne tout au long du virage.

 


  
  

LA PARFAITE PANOPLIE DU HERO

 


  

band of heroes skiboot

HERO WORLD CUP

Toute la gamme HERO World Cup est dotée de la nouvelle technologie DUAL CORE. DUAL CORE, c’est l’injection de matières de rigidités différentes dans un même moule, à travers trois points d’injection sur la coque et deux sur le collier. Cette technologie permet de moduler de manière très précise à la fois la progressivité du flex, l’appui arrière et le rebond. Elle autorise également des transmissions latérales très efficaces. Testée et approuvée par les meilleurs skieurs du Monde comme Tessa Worley, Championne du monde de géant et vainqueur de la Coupe du monde de géant 2017.

band of heroes helmet

HERO 9 FIS IMPACT

La meilleure protection pour notre Band of Heroes. Comme tous nos casques de course, Le HERO 9 IMPACTS FIS possède la technologie IMPACTS qui permet au casque de tolérer de nombreux chocs, ce qui lui confère une plus grande durabilité d’absorption et une meilleure protection du skieur dans la durée.

band of heroes skis

HERO ELITE SHORT TURN Ti

Le nouveau HERO ELITE ST Ti est un ski puissant pour les skieurs techniques. La nouvelle technologie LCT offre des sensations instantanées, une meilleure accroche et plus de contrôle. La construction Titanal sandwich World Cup délivre une stabilité totale et une puissance optimale. Son rayon de 13m et sa ligne de cotes (122/68/104) assurent agressivité et efficacité. Un ski conçu pour les amateurs de neiges lisses, de virages courts et de carving à haute vitesse. 100% Racing.

 


  

Rossignol band of heroes


  

UNE GAMME EXPERT


C’est une gamme Expert totalement renouvelée qui arrivera sur le marché l’hiver prochain avec un modèle Premium en Classic qui n’existait jusqu’à maintenant que pour le Skating. Grâce à l’expertise et aux tests de nos coureurs sur les Coupes du Monde, Rossignol propose un modèle innovant pour encore plus de performance. Le modèle Skating n’est pas en reste car il a également bénéficié d’une amélioration de la structure pour une meilleure glisse.

 


  

band of heroes shoe

X-IUM CARBON PREMIUM CLASSIC

La combinaison de différents matériaux rigides et flexibles offre à cette chaussure toute la flexibilité nécessaire pour la pratique de la technique classique, combinée à une stabilité latérale pour un contrôle optimal.

band of heroes skis

X-IUM PREMIUM CLASSIC

Le tout nouveau XIUM Premium Classic emmène les skieurs dans une nouvelle dimension. Sa construction innovante, sa nouvelle géométrie, sa spatule allégée et son concept de bord actif rendent la performance encore plus abordable sans le moindre compromis. 3 versions : C1 pour les neiges poudreuses froides, C2 pour toutes les conditions de neige, et C3 pour les neiges abrasives.

band of heroes poles

AIR FORCE WCS PREMIUM

Tige 100% carbone UHM pour une légèreté et une rigidité optimales, un strap ergonomique pour une efficacité parfaite, une poignée en liège naturel pour le confort et une rondelle interchangeable pour s’adapter à toutes les conditions de neige.

 


  
  

Rossignol band of heroes

"Gagner dans ce lieu mythique, ça doit être fort"

Pour beaucoup, c'était leur première fois à Kitzbühel. Et même si la station autrichienne ne fait pas partie des villes hôtes de la Coupe du Monde féminine, elle demeure un haut lieu du ski, un endroit qui compte plus que les autres, un mythe quoi ! Alors monter avec Henrik Kristoffersen dans la cabine qui porte son nom, tout juste après son inauguration, ça a été un beau moment, même pour Tessa Worley et ses deux titres de championne du monde : « Gagner dans ce lieu mythique, ça doit être fort, plein d’émotions doivent ressurgirent, tu dois avoir un peu le sentiment de faire partie de l’histoire… Dans cette cabine, Henrik était excité, il avait envie de partager, ça se sentait ! »

 

Rossignol band of heroes

Entre les skieurs, le courant passe toujours vite, quelle que soit la discipline, le lieu, l’ambiance. Il faut dire qu'ils partagent beaucoup de choses, de la passion de la glisse à l’excitation de la course, de la mise au point du matériel à l’ivresse de la victoire, du long travail d'entraînement à celui plus invisible et introspectif que l'athlète fait sur lui-même.

Et surtout, la magie de la neige et de l'hiver, ce dénominateur commun.

Rossignol band of heroes

"Beaucoup d'émotions nous nourrissent et nous lient"

Deux athlètes d’exception. Deux disciplines différentes. Deux personnalités du monde de la glisse. Les Français Jean-Baptiste Grange et Martin Fourcade se sont retrouvés quelques heures pour partager ce qui les unit : la passion de la compétition, de la victoire mais aussi l’excitation de se remémorer ce qui les a fait vibrer et rêver ces dernières saisons. Avant d’attaquer la prochaine qui s’annonce encore riches en événements et en émotions.

 

Rossignol band of heroes

"On ne pouvait pas partir sans immortaliser ce moment !"

Venir à Kitzbühel, juste après la fin de la saison, c'est comme visiter le Maracana sans personne dedans tout en se remémorant l'ambiance que peut offrir l'endroit, les moments d'histoire du sport qui se sont déroulés entre ces gradins. Ici, à Kitzbühel, la porte d'entrée pour toucher du doigt la magie de la Streif, c'est la cabane de départ. Alors tout le monde a voulu voir ce que ça faisait d'être au sommet du plongeoir, face à la Face.

« On voulait vivre le mythe et voir si le départ de la Streif était aussi impressionnant qu’à la télé… Nous n’avons pas été déçues ! On ne pouvait pas partir sans immortaliser ce moment… », nous a confié Nina Loeseth.

 


  
  

Rossignol band of heroes





Au centre de l’image, Henrik Kristoffersen (1) laisse exploser sa joie. Vainqueur du Slalom en 2016 et 2e en 2014 à Kitzbühel, le Norvégien se rappelle avec satisfaction de ces moments tout en gardant un œil sur le jeune prodige Américain River Radamus (2) tout juste médaillé d’argent en Combiné aux Championnats du Monde Juniors. Derrière, Federica Brignone (3) 5e du classement général de la Coupe du Monde en 2017, profite de l’engouement ambiant avec un des jeunes skieurs du Ski-Club de Kitzbühel, Felix Hofer (4). A gauche, impossible de retenir les deux skieurs acrobatiques Ben Valentin (5), 2e de la Coupe du Monde de Half-Pipe et Perrine Laffont (6), championne du Monde de Bosses trop excités à l’idée de pénétrer dans l’antre mythique de la Streif !

 

Rossignol band of heroes





C’était une grande première pour beaucoup d’humer l’atmosphère spéciale qui règne autour d’une des descentes les plus impressionnantes du cirque blanc et de se mêler à cet environnement qui respire la compétition. Sous le regard de l’expérimenté Carlo Janka (1), 3e ici-même à Kitzbühel en 2016, le champion du Monde de ski de fond Federico Pellegrino (2), les skieurs Handisport
Marie Bochet (3) aux 15 médailles d’or mondiales et le Canadien Alexis Guimond (4) médaillé de bronze aux derniers Mondiaux donne de la voix pour accompagner les jeunes coureurs. Pendant ce temps-là, Michelle Gisin (5) médaillée d’argent en Combiné à St. Moritz en 2017 aide le jeune skieur de Serre-Chevalier Louis Luftman (6) à racler ses skis tandis que Kira Weidle (7) 3e aux Championnats du Monde Juniors en descente prépare la piste pour le prochain coureur.

 

Rossignol band of heroes





Cabane de départ de la Streif. La jeune Autrichienne Lena Schwarzenauer (1) est prête à bondir du portillon. A sa droite, Didier Defago (2), ancien vainqueur de la descente de Kitzbühel et champion olympique en 2010 la tient par l’épaule et lui donne les dernières consignes. Derrière elle, Leif Kristian Haugen (3) tout juste auréolé de sa première médaille mondiale en Géant observe avec attention la scène, prêt à encourager Lena lorsque le starter Naomine Iwaya (4), médaillé d’or aux Jeux Asiatiques en 1986, lui donnera l’ordre de partir. Sur le toit, Jean-Baptiste Grange (5), double champion du Monde de Slalom fraichement revenu chez Rossignol partage ce moment avec la jeune et prometteuse Suissesse Lara Baumann (6).

 

Rossignol band of heroes





Sur la droite de la cabane de départ officielle de la Coupe du Monde se trouve une partie « secrète » où seuls quelques skieurs ont le privilège d’accéder. Le doyen de la photo Roland Collombin (1) vainqueur de la Streif en 1973 et 1974 se remémore ces instants d’exceptions. La Norvégienne Ragnhild Ronning (2) espoir en ski de fond et le talentueux descendeur Thomas Dressen (3) savourent cette ambiance du départ. Un peu plus bas, Jure Kosir (4) médaillé de bronze en Slalom aux JO en 1994 aide le jeune Giovanni Bertolotti (5) à s’échauffer.

 

Rossignol band of heroes





Tandis qu’une jeune skieuse du Ski-Club de Kitzbühel vient d’effectuer son passage, il faut remettre la piste en ordre ! Nadine Fest (1) double championne du Monde juniors visse une porte tandis que Frida Hansdotter (2) vainqueur de la Coupe du Monde de Slalom 2016 ajuste la suivante avec sa perceuse sous le regard amusé d’Hans Petter Buraas (3) champion olympique en 1998 qui s’est refait la même couleur de cheveux qu’à l’époque pour l’occasion !

 

Rossignol band of heroes





La scène est digne des meilleurs fan-clubs existants sur le cirque blanc. Les trois Allemands du Team Rossignol n’ont pas lésiné sur les efforts pour encourager les jeunes du Ski-Club de Kitzbühel ! En haut, Simon Schempp (1) champion du Monde de biathlon agite une cloche tandis que Stefan Luitz (2) et Linus Strasser (3) – 5 podiums à eux deux en Coupe du Monde – laissent exploser leur enthousiasme. Derrière, l’expérimenté Christof Innerhofer (4), 2e de la descente de Kitzbühel en 2017 soutient le chœur avec Emma Hofer (5) locale de l’étape sur ses épaules.

 

Rossignol band of heroes





C’est avec passion et sourire que Tessa Worley (1) championne du Monde de Géant et vainqueur du Globe de la spécialité en 2017, Nina Loeseth (2) 7 podiums en Coupe du Monde et Michael Matt (3) trois podiums à son actif savourent ce moment de partage sur la piste de Kitzbühel. Juste à côté, le biathlète Martin Fourcade (4) six fois vainqueur de la Coupe du Monde au général regarde attentivement la course pour ensuite partager son importante expérience avec les jeunes skieurs.

 


  
  

DÉCOUVREZ LE MAKING OF


  


  


  

Rossignol band of heroes

 


  
  
  

chargement