15.02.2021

Apparel

Perrine à Deer Valley

En ce mois de février, nous retrouvons Perrine Laffont à Deer Valley, aux Etats-Unis à l’occasion de la quatrième Coupe du Monde de ski de bosses. Une étape mythique que la championne Pyrénéenne affectionne.

 

"J’adore revenir à Deer Valley. C’est l’un des plus belles stations des US, qui a un côté un peu féérique et des pistes magnifiques. Et pour nous, ici, c’est la Mecque du ski de bosses ! La piste est incroyable, très impressionnante vue d’en bas, on a parfois du mal à s’imaginer dedans.

Perrine porte la doudoune Oversize et le bonnet Rob

Côté course.

D’habitude, j’essaie d’aborder les compétitions, sans stress, assez tranquillement. Mais là, ça faisait deux mois qu’on n’en avait pas eues ; c’est un long temps mort, l’émulation des précédentes courses est retombée, il faut se remettre dans le bain. Et se relancer sur une piste aussi exigeante que Deer Valley, c’est dur, j’ai même eu un petit peu mal le premier jour des entraînements ! On s’y est donc remis petit à petit, le but était de ne pas paniquer, de se dire qu’on a 2 jours d’entrainement pour être prêt le jour de la compétition.

(Un entraînement efficace puisque Perrine termine sur la plus haute marche du podium)

 

Côté off.

Comme sur chaque compétition, les temps libres sont rares. On enchaîne des journées très intenses, entre les entrainements, les échauffements, le kiné, les séances vidéo… Quand on est off, ça sert à la récup. Cette fois-ci on a profité d’une heure pour se balader dans Salt Lake City et d’honorer notre petit rituel : aller acheter un cheesecake à Park City… Vraiment trop trop bon ! Avant on en mangeait beaucoup, maintenant on est devenu un peu plus healthy, on fait un peu plus attention !

C’est d’ailleurs ce qui me manque le plus quand je suis aux US : la bonne nourriture. Ce n’est pas un cliché de dire que la cuisine américaine n’est pas la plus raffinée. Ça se voit quand on fait les courses au supermarché. On essaie de bien manger parce que c’est important mais ce n’est pas simple en déplacement et particulièrement ici.

Perrine porte le Sweat Dossard

 

Côté voyage

Les voyages sont souvent longs, on essaie de tuer le temps. En général, je m’occupe de mes mails, je travaille pour le ski, j’essaie de m’avancer et sur les longs vols, comme là pour les US, je regarde des films. Plutôt des films tranquilles, pas trop excitants, je n’aime pas les trucs violents. Là j’ai regardé Ocean 8, je l’avais déjà vu mais je me suis régalée à le reregarder. Sinon j’aime bien lire, j’ai commencé à lire La Lionne de Katherine Scholes. Et j’ai aussi écouté des podcasts (Choses à savoir, Blue Planet, Pouvoirs cachés...) et de la musique !"

Perrine porte la doudoune Oversize et les boots Apres-Ski

 

Photos : Ben Cavet

 

 

Vous adorez Perrine et la suivre dans ses aventures ? Tentez votre chance pour recevoir une carte postale dédicacée de l’une de ses destinations !


chargement